Lulu, maman organisée, souvent débordée, un peu quiche mais pas que...
Sa vie, sa marmaille, ses états d'âmes, ses recettes, ses actuces, ses coups de coeur et ses rencontres....

18 mai 2013

"CA JACASSE" #1 : LE TEST DE GROSSESSE.



AHHHHHH ce fameux moment de la réponse du test de grossesse...
Un mélange d'excitation, de peur et de tremblement du corps tout entier.
Aujourd'hui je te raconte un peu de ma vie de maman, la nuit où j'ai eu cette fameuse réponse, que j'allais être une nouvelle fois maman...


Ce n'est pas une histoire pas forcement marrante à raconter, mais le principal c'est que la fin est heureuse.

Nous étions en vacances, en métropole, au mois de décembre pour fêter Noel  et célébrer le Baptême de Didou en famille...

Maman a des copines qui viennent la voir tous les mois ;-)
Mais là pas de copines en vue, je venais tout juste d'arrêter la pilule parce que ça me prennait la tête de la prendre, que je ratais toujours un ou deux comprimés....Bref super efficace la fille !!!!

J'ai fait plusieurs tests en fait, mais jamais concluants.
Le jour du baptême de Didou j'étais toute remuée. Par le baptême, par les préparatifs de la fête, par le déroulement de la soirée.
Tout s'est bien passé, la célébration en famille et le début de la soirée.

Et puis je sais pas pourquoi, mais les tests que j'ai fait les jours précédant étaient tous bizarres, pas clairs, pas vraiment oui, pas vraiment non...
J'ai demandé à ma belle-soeur de me prendre un test digital, pour être une bonne fois pour tout sûre de mon "état"...!
En plein milieu de la soirée, j'ai craqué, j'ai pas pu résister, j'y suis allée , faire ce petit pipi sur ce test.
La minute est interminable.
J'ai choisi de prendre un test digital comme ça je sais toute suite la réponse.
Et là ça tombe. "Enceinte 3-4 semaines" . Ho My God....
Je sais plus comment je m'appelle, où je suis, ce que je fais.
La musique bat son plein, c'est la fête, on a baptisé le premier, il a eu 15 mois...

Je sais pas pourquoi, mais je suis allée chercher mon beau-frère, pour lui demander confirmation de ce que j'avais vu sur ce fichu test. Pourquoi lui ? Il était étudiant infirmier à l'époque, j'ai vu en lui un laborantin hors pair diplômer avec mention, simplement pour lire la même chose que moi...

Il me regarde, d'un air d'autotoure (oui il est 22h passé on est en bourgogne ya eu plusieurs verres de bus déjà) et il me dit " Bon ben c'est reparti!!!".

Dans ma tête, un mélange de bonheur et de peur. Et puis rhooo merde, j'ai bu pi j'ai fumé aussi ce soir...

Je sors des toilettes et je retourne m'asseoir à ma place. Tout le monde fait la fête, moi je suis un peu bébètte sur ma chaise.

Du coup je bois de l'eau. Ma soeur trouve ça louche, elle sait que je refuse rarement un verre de vin, j'adore ça.
Du coup je craque et je lui dis. Elle explose de joie, mais je lui dit de se taire, car je ne sais pas comment annoncer ça à l'homme.
La soirée se passe et se termine en fête, moi, mon esprit est loin, je caresse mon ventre, comme ci j'étais enceinte de cinq mois, j'ai l'air ridicule.

Comment je vais lui dire, comment va-t-il réagir? Pour lui c'est trop tôt, je le sais, c'est surtout ça qui m'empêche d'être folle de joie.

Le lendemain matin j'ai le ventre noué et les cheveux à l'envers. La boule au ventre,je rentre dans la salle ou le ti dej nous attend.
Moi, j'attends ma mère, je veux la voir, peut être pour lui dire ou pas.
Je vois la arrivée, je file dans le hall, on se dit bonjour.
Elle voit toute suite que ça ne va pas. J'ai les yeux pleins de larmes. Je lui annonce que je suis enceinte.
C'est nul, j'aurais aimé faire ça autrement.

 Et elle me dit "Mais c'est super ça"!
Je suis heureuse à l'intérieur, ma mère vient de me dire que c'est chouette tout ça!
Et moi je lui dis que je ne pense pas que ça soit le moment, que l'homme n'est pas prêt et que je ne sais pas comment lui annoncer.
Elle me dit que tout va bien aller et qu'il faut se réjouir de cette magnifique nouvelle.
Elle m'a pris dans ses bras et m'a serré très très fort.

J'attends, assise, le regard dans le vide. Il arrive.
Il me demande si ça va. Moi je lui réponds : "Je suis enceinte".
Il s'éffondre presque sur la chaise à côté me foudroie du regard et me dit " Nan c'est pas possible, mais comment on va faire???
Les hommes pfffff ils paniquent pour un rien me dis-je en moi-même.
"Ben on va faire comme tous les couples" j'lui réponds, "on va y arriver ya pas de raison..."
S'en suit une conversation difficile pour moi. Les mots sont violents, ça me tue à l'intérieur. Il ne veut pas garder ce bébé, il me parle d'avortement.
Je lui réponds avec colère, que si c'est ce qu'il désire vraiment, je le ferai.
Mes paroles sont mensongères, je le sais, jamais je n'aurai pu faire une telle chose.

La fin de journée se passe, entre douleur et joie emmêlés dans ma tête.

Voilà, cette histoire, gravée en moi, je la raconte comme si c'était hier, mais c'était il y a plus de deux ans.
Après quelques jours de réflexion, nous en avons reparlé calmement, il était plus au clair avec lui.
Nous allions avoir un deuxième enfant.
Nous l'avons annoncé à sa famille entière pour Noël, un vrai cadeau !

J'ai mis du temps à me réjouir de tout cela.
J'ai eu une grossesse difficile avec un décollement du placenta entraînant un repos stricte durant les cinq premiers mois.
Parfois je me dis que ce décollement n'était peut être pas anodin, que le bébé ne voulait pas rester, peur de ne pas être désiré.

Nous avons appris aussi que ce bébé serait une fille.
C'est ce jour-là que l'homme a pris conscience des choses, que ça aurait été une belle erreur que de ne pas la garder.

C'est la première fois que j'en parle ouvertement, ça m'a beaucoup touché dans mon coeur de maman et rendu hardos le début de ma deuxième grossesse...

Nan mais quand même, on aurait eu tord de pas la faire cette petite fée des îles....




 


Nar trouv'

7 commentaires:

  1. Je me souviendrais toujours de ce moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un moment particulier pour moi....

      Supprimer
  2. tant d'émotions dansce billet ...

    RépondreSupprimer
  3. moi aussi, je m'en souviendrais longtemps

    RépondreSupprimer
  4. Oh mais qu'elle est choute cette petite deuxième

    RépondreSupprimer
  5. C'est une très chouette histoire! Le papa n'a rien dit de ne pas être le prems au courant pour le test? Ici pour #2 il n'était pas content lol!
    et je pense que quand c'est un bébé "surprise" et qu'on se pose des questions au début, après on culpabilise en pensant à ce que le bébé a pu ou non ressentir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhhhooo lalala en fait il n'avait pas envi d'un deuxième et j'ai eu très peur de la réaction qu'il allait avoir ...d'ailleurs j'ai eu le nez fin!
      moi qui suis faite pour être mère (j'aimerai bien avoir 4 enfants ) ce n'est pas forcement son credo
      non il ne m'a jamais fait cette remarque parce qu'il était tellement dépassé par tout cela...

      Supprimer